Le Mans Sarthe Aviron


2019-2020
News
Objectif TOKYO : nouveau skiff pour Benjamin
< | >

Objectif TOKYO : nouveau skiff pour Benjamin

Publié le 04 février 2020

Reportage France Bleu Maine

Objectif TOKYO : nouveau skiff pour Benjamin

Jeudi 23 janvier 2020 - Par , France Bleu Maine

 

Médaillé au dernier championnat d'Europe d'aviron, l'athlète sarthois Benjamin David rêve désormais de représenter la France aux Jeux olympiques de Tokyo cet été. Un rêve à portée de rame grâce à un nouveau bateau qui lui permettra de défier se confronter aux meilleurs à armes égales.

Il se compose entièrement de carbone, pèse 14 kg, mesure 7, 80 m et coûte la coquette somme de 17 000 €. Le nouveau skiff - bateau d'aviron monoplace - du rameur sarthois Benjamin David représente ce qui se fait de mieux aujourd'hui pour la compétition. Et dans sa course à la qualification pour les JO de Tokyo, c'était devenu un investissement nécessaire, financé par la vente de son ancien bateau et le soutien de plusieurs sponsors (l'entreprise mancelle Sogec, le Conseil départemental, la ville de Saint-Saturnin...).

"Faut pas se mentir : nous sommes un sport matériel, explique Vincent Gazan, l'entraîneur de Benjamin au pôle France aviron de Nantes. Il n'y a pas que ça qui compte, mais comme pour la formule 1 ou le vélo, c'est très important." Quelque soient les conditions météo, qu'il y ait du vent ou quelques vagues à la surface de l'eau, ce bateau permettra d'obtenir les meilleures performances et de _"jouer à armes égales"avec les meilleurs français de sa catégorie, tous équipés de ce type d'embarcation. "Quand on sait que ça se joue parfois aux millièmes de secondes,_ renchérit son entraîneur de l'aviron club du Mans, Romain Chrétien, là, ça va lui permettre peut-être de gagner les quatre-cinq secondes qui lui manquaient. Donc c'est énorme." 

Grappiller ces quelques secondes de plus

Ces quelques précieuses secondes pourront se révéler décisives aux championnat de France, où se jouera l'essentiel de la qualification les 7-8 avril. Une course en solo sur 2 km, au bout de laquelle les quatre premiers formeront deux embarcations qui s'affronteront en finale. Le couple vainqueur ira ensuite représenter la France à la régate de qualification olympique. Un vrai parcours du combattant auquel Benjamin David, appelé régulièrement en équipe de France depuis 2016, est désormais prêt à se confronter : "Pour moi, au début, les JO c'était un rêve inatteignable. Et puis au fur et à mesure de l'expérience, des entraînement, on se rend compte qu'on commence à faire partie des meilleurs. Et ensuite ça se joue à des petits détails. Donc avec ce nouveau bateau, plus confortable, ça doit me permettre d'être plus à l'aise...  Et donc plus rapide je l'espère pour grappiller ces quelques secondes." De quoi, en tout cas, mettre toutes les chances de son côté.

Partager sur